Laurence-Anne Caillère - Avocat à la Cour

 Plan Contact Laurence-Anne Caillère sur Facebook RSS

Avocat à Bordeaux
Laurence-Anne Caillère
136 cours de Verdun
33000 Bordeaux

Tél/Fax : 05 56 79 04 97

DROIT DE LA FAMILLE

DROIT DE LA FAMILLE
RÉPARATION DOMMAGE CORPOREL

RÉPARATION DOMMAGE CORPOREL
DROIT DE LA SANTÉ

DROIT DE LA SANTÉ
DROIT COMMERCIAL

DROIT COMMERCIAL
Avocat à Bordeaux : Laurence-Anne Caillère

AVOCAT BORDEAUX : LAURENCE-ANNE CAILLÈRE

Laurence-Anne Caillère - Avocat à BordeauxAvocat depuis 1989, mon cabinet à Bordeaux propose de vous accompagner :
› dans l'assistance juridique et le conseil,
› dans l'alternative amiable, la transaction et la médiation,
› devant les différents tribunaux.

Le but étant de vous apporter le meilleur service qu'il soit et les réponses les mieux adaptées.

Le cabinet intervient essentiellement dans les domaines suivants :
Droit de la famille,
› La juste réparation des préjudices corporels et matériels en cas d'accident ou d'agression,
Recouvrement de créances et Droit commercial, droit de la consommation,
› Droit des contrats et obligations,
› Droit civil, droit de la responsabilité civile et droit des assurances,
Droit de la santé,
› Droit collaboratif.

› Membre de l'AFPDC (Association française de praticien du droit collaboratif).
› Membre de l'institut du droit de la santé et du dommage corporel du Barreau de Bordeaux.
› Membre de l'institut du droit des personnes et du patrimoine.

En savoir +

ACTUALITÉ ACTUALITÉ

# Responsabilité hospitalière : Décès en réanimation dû à un défaut de surveillance | 05/12/14

Un homme de 45 ans, en surcharge pondérale, gros fumeur et alcoolique, fait une chute.
Il est intubé et sédaté par le SAMU puis transféré en réanimation.
Le scanner met en évidence :
- Une fracture de C4
- Une fracture du sinus maxillaire
- Une fracture de la paroi supérieure de l’orbite droit.
Il présente en outre une plaie du scalp et une alcoolémie à 1.85 g/l.

A l’arrêt de la sédation, il est découvert une tétraplégie avec un déficit incomplet des membres inférieurs.
Il est aussitôt opéré d’une dissectomie antérieure C5C 6 avec mise en place d’une cage pour stabilisation.

Brutalement, le patient est retrouvé par terre, en arrêt cardio respiratoire et descopé.

Il est réanimé, mais les examens mettent en évidence, une souffrance cérébrale diffuse et sévère. Son évolution se fera vers un choc septique associé à une défaillance multi-viscérale aboutissant au décès.

→ La CCI ( commission de conciliation et d’indemnisation des accidents médicaux ) retient une faute du service hospitalier pour défaut de conception du système d’alarme non compensé par une surveillance adéquate, à la charge de l’assureur de l’hôpital.

En lire +